F | D | E

Parler pour ne rien dire

L'habitude de se raconter me lasse.
La tendance à décrire sans cesse sa vie aux autres, ses expériences, ses voyages, ses acquis me lasse. Je l’ai fait longtemps, mais maintenant j’en souffre, car je m’aperçois que ce que j’ai dit n’a servi qu’à me mettre en valeur et à me rassurer. J’aimerais comprendre d’où provient cette habitude et où elle mène, afin de m’en débarrasser définitivement.
Se raconter, c’est parler de soi inconsciemment.
Voilà qui est important à réaliser !
Oui, car il faut cesser cette habitude.
Pour quelle raison ?
Le fait de se raconter crée une enveloppe dense autour de l’ego, au travers de laquelle l’intelligence ne peut plus passer. N’ayant plus accès à ses facultés créatives, il s’emprisonne dans une sorte de circuit fermé qui ne mène nulle part.
En fait, il tourne en rond à l’intérieur de lui-même ?
Oui, si bien qu’il finit, un jour, par ne plus dire quoique ce soit d’intelligent et d’original provenant du profond de lui-même.
Et dire que tout le monde se raconte plus ou moins !
Ce phénomène est même tellement généralisé qu’il est la cause du manque d’intelligence sur la Terre.
D’où provient l’habitude de se raconter ?
D’un manque de créativité, d’une sorte d’ennui qui pousse l’être à se donner une raison de vivre ou l’impression d’exister.
On parle beaucoup de communication, mais en fait on ne sait pas communiquer, on parle pour ne rien dire ?
Chacun a tendance à vouloir participer à une conversation, afin de démontrer ce qu’il sait ou qu’il a quelque chose de valable à dire, alors qu’il ne sait rien. Il ne fait que puiser dans ses mémoires.
Et ce sont précisément ses mémoires qui font obstacle à son intelligence créative.
Oui, c’est pourquoi il est impératif, pour l’être en évolution de conscience, de cesser cette habitude liée à ses émotions et à ses pensées, car non seulement elle le rend prisonnier de son passé personnel, mais aussi de celui de ceux avec lesquels il entretient ces conversations.
Comment cesser de se raconter ? Cette habitude est tellement ancrée que le moindre évènement l’alimente.
Il faut apprendre à parler au lieu de jaser.
Dans ce cas, que signifie parler ?
Parler veut dire s’instruire en parlant ou canaliser de l’intelligence, sinon tout ce qui est raconté est uniquement du domaine de l’expérience et non du savoir. Le savoir est pur et se canalise.
Le phénomène de se raconter est généralisé et très inquiétant, c’est pourquoi il est urgent que je porte mon attention sur ce point qui m’a échappé jusqu’à présent et qui me fait perdre beaucoup d’énergie pour rien.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com